Le référentiel et le label Marianne

Publié le par Manu

Une petite recherche sur google m'a permis d'en apprendre plus à propos du référentiel Marianne, sur lequel s'appuie le projet d'évaluation "mystère" que j'évoquais dans mon précédent billet.

En principe je suis pour, sous réserve que cette exigence renforcée de résutats soit cohérente avec l'amélioration des conditions de travail des services administratifs (et publics d'une manière plus générale). On a vu ce que pouvait donner dans certaines structures la recherche de l'efficacité lorsqu'elle se dispense d'un réel effort de compréhension des procédures et du travail de terrain (cf. les avatars du pôle emploi, les polémiques autour de l'action de la police, ...), y compris au niveau des conséquences sur le service rendu effectif.

Tout responsable de bureau que je suis, j'avoue que ce volet important de la politique de modernisation des administrations publiques m'avait échappé. Ma hiérarchie ne nous en a pas encore parlé, mais c'est sans doute le fait d'être un petit établissement, pas forcément prioritaire. J'imagine que ça ne va pas tarder.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article